Santé au travail

Pour une approche socio-historique de la santé au travail 

Séance du 3 juin 2019 (10h-12h)

Rémy Ponge (LEST), présente son projet d’article « De la mise à l’agenda au reflux. Les directions syndicales et les souffrances psychiques du travail (1950-1982) »

Référence bibliographique :

– Ponge Rémy, « De la mise à l’agenda au reflux. Les directions syndicales et les souffrances psychiques du travail (1950-1982) ». Sociologie du travail, vol. 62, no 4, 2020.

Travail et santé : connaître, reconnaître, agir

Séance du 18 juin 2018 (9h30-16h)

Louis-Marie Barnier (LEST) présente un chapitre issu de son habilitation à diriger les recherches qui revient sur les conditions qui empêchent de faire de la santé au travail un enjeu de santé publique.

Référence bibliographique :
– Barnier Louis-Marie, La santé des travailleurs, une Res Publica, mémoire de HDR, Amu, LEST, 2018.

Rémy Ponge (Printemps, LEST) présente son travail doctoral qui s’intéresse à l’émergence des problèmes de santé psychique liés au travail, et à la prise en charge syndicale de ces questions par les responsables confédéraux de la CGT et de la CFDT.

Référence bibliographique :
– Ponge Rémy, Pour ne plus perdre son esprit au travail. Sociologie historique d’une préoccupation syndicale pour la santé des travailleurs-ses (1884-2007), Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Printemps, 2008

Pour accéder à l’enregistrement de la séance :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/travail-et-sante-connaitre-reconnaitre-agir-2?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Moritz Hunsmann (CR CNRS, IRIS-EHESS), présente l’enquête du Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers professionnels du Vaucluse (GISCOP 84)

Les syndicats face à l’enjeu de la santé au travail

Séance du 13 février 2017 (14h-17h)

Rémy Ponge, doctorant en sociologie, Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, Printemps.

Présentation de sa thèse en cours : Saisir les maux du travail. Les syndicats et la santé au travail (1975-2015).

Sonia Granaux, docteure en sociologie, « Risques reprotoxiques en milieu de travail : questions autour d’un cas de non mobilisation ».

Étudier les souffrances invisibles au travail

Séance du 1er décembre 2016 (9h30-12h30)

Karen Messing, professeure au département des sciences biologiques de l’UQAM.

Présentation de son dernier ouvrage : Les souffrances invisibles. Pour une science du travail à l’écoute des gens, Montréal, Ecosociété, 2016.

Atelier permanent du Laboratoire d'économie et de sociologie du travail

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search