2018-2019

Séance 1 – 1er octobre 2018 (10h-16h)

Des indépendants aux petits patrons. Réalisation de soi et domination 

Julien Gros (CNRS, LEST) présente son article sur les rapports de domination personnalisée qui caractérisent la relation entre patrons et salariés au sein d’une PME.

Il est discuté par Paul Bouffartigue (CNRS, LEST).

Référence bibliographique :
Gros Julien, « Relations d’emploi et domination personnalisée. Comment la gestion de la main-d’œuvre dans une PME s’appuie sur des rapports de classe », Genèses, vol. 105, n°4, 2016, p. 97-119.

Flora Bajard (CNRS, LEST) présente son ouvrage sur les céramistes d’art en France. Elle revient précisément sur son chapitre 7 consacré aux conditions d’organisation collective de ce groupe professionnel.

Référence bibliographique :
– Bajard Flora, « Avec ou sans l’État ? L’auto-organisation comme ressort de la professionnalisation » (chapitre 7), in Les céramistes d’art en France. Sens du travail et styles de vie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018.

Pour accéder à l’intervention de Flora Bajard :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/des-independants-aux-petits-patrons-realisation-de-soi-et-dominations-2?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Séance 2 – 19 novembre 2018 (14h-17h)

La mobilisation des élites économiques 

Antoine Vion (Amu, LEST) revient sur les enjeux méthodologiques et théoriques soulevés par l’analyse des mobilisations collectives patronales (en s’appuyant notamment sur un article de Michel Offerlé).

Référence bibliographique :
Offerlé Michel, « L’action collective patronale en France, 19e-21esiècles. Organisation, répertoires et engagements », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, vol. 114, n°2, 2012, p. 82-97.

Antoine Vion (Amu, LEST) présente un projet d’article consacré aux recompositions des réseaux et des modalités de l’action collective des milieux d’affaire de la zone euro après la crise financière de 2007-2008.

Il est discuté par Antoine Dain (Amu, LEST).

Pour aller plus loin :
– Dudouet François-Xavier, Vion Antoine, « Production et internationalisation des élites », Revue Eco flash, n°334, 2019.

Pour accéder à la 2e partie de l’intervention d’Antoine Vion :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/l-action-collective-des-dirigeants-de-grandes-entreprises-recompositions-europeennes-apres-2008?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Séance 3 – 3 décembre 2018 (10h-16h)

Les réorganisations comme enjeu de luttes politiques et professionnelles 

Paul Bouffartigue et Jacques Bouteiller (LEST) présentent les résultats de l’enquête européenne NETPoste sur les transformations et les négociations du travail et de l’emploi dans les activités postales.

Ils sont discutés par Louis-Marie Barnier (LEST).

Pour aller plus loin :
– Bouffartigue Paul, Bouteiller Jacques, « Facteurs dans la tourmente. Quand de nouveaux horaires précipitent la déstabilisation d’un métier », Socio-Économie du travail, vol. 2, n°6, 2020, p. 27-58.

Film documentaire, Facteur où vas tu ?, réalisé par Jean-Christophe Besset : https://youtu.be/ZHc7eN2HMyg

Baptiste Giraud (LEST – AMU) présente ses travaux sur l’analyse des pratiques des consultants en contexte de réorganisation et des usages de l’expertise dans les entreprises.

Il est discuté par Lise Gastaldi (Amu, Lest).

Référence bibliographique :
Agone, « Patronat, syndicats ou salariés : qui servent les experts ? », n°62, 2018.

Pour accéder à l’intervention de Baptiste Giraud :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/les-reorganisations-comme-enjeu-de-luttes-politiques-et-professionnelles-2?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Séance 4 – 21 janvier 2019 (10h-16h)

Mai 68 et ses suites, quelles recompositions du champ syndical ?

Séance autour des publications de l’ANR Sombrero (Sociologie du Militantisme, Biographies, Réseaux, Organisations) :

Charles Berthonneau (Amu, LEST) présente un chapitre d’ouvrage co-écrit avec Isabelle Sommier sur le syndicalisme à Marseille dans les années 1968.

Il est discuté par Martin Pontier (Amu, LEST) et Frédéric Décosse (CNRS, LEST).

Référence bibliographique :
– Berthonneau Charles, Sommier Isabelle, « L’espace de la représentation syndicale » (chapitre 3), in Fillieule Olivier et Sommier Isabelle (dir.), Marseille années 68, Paris, Presses de Science Po, 2018, p. 145-230.

Sophie Béroud (Université Lyon 2, Triangle) et Séverine Misset (IUT de Nantes, Centre nantais de sociologie) présentent leur travail sur les dynamiques de l’engagement syndical pendant et après mai 1968.

Elles seront discutées par Paul Bouffartigue (CNRS, LEST).

Référence bibliographique :
– Voir la première partie du livre consacrée aux syndicalistes (p. 43-318), in Collectif Sombrero, Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Camille Masclet, Isabelle Sommier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Arles, Actes Sud, 2018.

Pour accéder à l’intervention de Séverine Misset et Sophie Béroud :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/mai-68-et-ses-suites-quelles-recompositions-du-champ-syndical-2?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Séance 5 – 25 février 2019 (10h-16h)

Quand les chômeurs se mobilisent, dynamiques et paradoxes de l’engagement des privés d’emploi 

Xavier Dunezat (CRESPPA-GTM) et Valérie Cohen (CITERES, Université de Tours) présentent leur ouvrage sur les mobilisations de chômeurs, saisies sous l’angle des conditions qui les rendent possible et de la division du travail militant qu’elles impliquent.

Ils sont discutés par Charles Berthonneau (Amu, LEST).

Référence bibliographique :
Dunezat Xavier, Cohen Valérie, Quand des chômeurs se mobilisent, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018.

Lucas Winiarski (Triangle-Université Lyon 2), présente son travail de thèse en cours : L’organisation des chômeurs et des travailleurs précaires dans la CGT (années 1990-2010). Une comparaison de configurations locales.

Séance 6 – 18 mars 2019 (10h-16h)

De la condition patronale à la condition syndicale

Yolaine Gassier (IEP Aix, CHERPA-LEST) présente un projet d’article sur les conditions qui rendent possible l’acculturation à un univers institutionnel (instances du dialogue social territorial) des représentants patronaux de l’artisanat, aux compétences a priori faiblement ajustées aux exigences de l’institution.

Elle est discutée par Michel Offerlé (ENS, CMH).

Pour aller plus loin :
Gassier Yolaine, « Apprendre à jouer (de) son rôle. L’acculturation des représentants artisans au jeu syndical institutionnel », Politix, vol. 128, n°4, 2019, p. 115-142.

Michel Offerlé (ENS, CMH) présente l’ouvrage qu’il a dirigé sur les mondes patronaux, entre unité et diversité.

Il est discuté par Annie Lamanthe (Amu, LEST).

Références bibliographiques :
Offerlé Michel (dir.), Patrons en France, Paris, La Découverte, 2017.

Offerlé Michel, Sociologie des organisations patronales, La Découverte, Repères, 2009.

Pour accéder à l’intervention de Michel Offerlé :

https://soundcloud.com/lest_umr7317/de-la-condition-patronale-a-la-condition-syndicale-2?in=lest_umr7317/sets/trpm-travail-relations-professionnelles-mobilisations

Séance 7 – 24 avril 2019 (10h-16h)

Comprendre les résistances populaires 

À l’occasion de cet atelier de travail nous réfléchissons à la dimension « infra-politique » des mobilisations des dominés et aux apports et usages du concept d’économie morale d’Edward P. Thompson.

Dans ce cadre, Myriam Catusse (CNRS, Iremam) et Montserrat Emperador Badimon (Université Lyon 2, Triangle) présentent leur ouvrage sur les dynamiques de protestation au travail en contexte de transformation du capitalisme et de l’économie industrielle.

Elles sont discutées par Charles Berthonneau (Amu, Lest).

Référence bibliographique :
Allal Amin, Catusse Myriam, Emperador Badimon Montserrat (dir.), Quand l’industrie proteste. Fondements moraux des (in)soumissions ouvrières, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018.

Charles Berthonneau (LEST), à partir de son travail de thèse nous présente son projet d’article sur « La dimension infra-politique de l’action de la CGT dans les secteurs précaires ».

Séance 8 – 3 juin 2019 (10h-12h)

Pour une approche socio-historique de la santé au travail 

Rémy Ponge (LEST), présente son projet d’article “De la mise à l’agenda au reflux. Les directions syndicales et les souffrances psychiques du travail (1950-1982)”

Référence bibliographique :

Ponge Rémy, « De la mise à l’agenda au reflux. Les directions syndicales et les souffrances psychiques du travail (1950-1982) ». Sociologie du travail, vol. 62, no 4, 2020.

Atelier permanent du Laboratoire d'économie et de sociologie du travail

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search